top of page
Post: Blog2_Post
Rechercher

EN QUOI AIMER N'EST PAS CHÉRIR ? 💛

La réponse à cette question peut vous aider à reconsidérer/ pacifier vos ombres, et l'ombre en général.


L'Amour en réalité n'est pas un choix, en tout cas il ne le devrait pas si le monde tournait à l'endroit, car l'Amour est notre nature. C'est ce que nous sommes.


Donc ça ne devrait pas être un choix d'aimer untel ou untel, d'aimer ceci ou cela, qu'importe si nous apprécions ou pas la personne ou l'objet en question. L'Amour est pour TOUT et TOUS sans condition ni distinction car nous sommes une source infinie d'Amour, et aimer est ce qui nous rend heureux. La vie est Amour !


Je parle bien sûr ici de l'Amour inconditionnel Divin, l'Amour non égoïque, celui qui est dépourvu d'attache.


Donc l'Amour est aussi pour ce/ceux que vous trouvez laids, méchants, ignobles et détestables... Et je vous rassure, nous faisons tous la différence entre l'harmonie et la dysharmonie (qui émane de l'attraction et de la répulsion), il n'y a pas de mal à cela, c'est le jeu de la Terre.


L'Amour inconditionnel est donc pour tout et tous, y compris pour nos ombres, y compris pour l'ombre qui est perpétrée à l'extérieur de nous. Même les crimes les plus ignobles doivent recevoir notre Amour.


Mais aimer n'est pas chérir. Vous comprenez maintenant où je veux en venir.


Nous devons aimer nos ombres mais nous ne devons pas les chérir, tout comme nous devons aimer le mal, oui, afin de le dissoudre, mais nous ne devons certainement pas le chérir. Dans le verbe chérir, il y a l'action de vouloir perpétrer cela, hors nous ne le voulons pas.


Aimer est un mouvement d'unification, c'est toujours un processus de réunification alchimique de l'ombre vers la Lumière, c'est un mouvement vers l'Unité. Alors vous devez aimer vos ombres les plus sordides, aimez les si fort qu'elles n'auront plus de raison de rester séparées.


(Car toute ombre est séparée par définition, séparée de la Lumière, alors que tout ce qui est Lumière est Unité.)


Aimons les criminels, les gouverne.ments et tous les agents de la matrice qui travaillent chaque jour à l'involution. Aimons chaque cellule qui compose la Terre entière, même la moisissure. Au final, il n'y a aucune ombre que l'on voit à l'extérieur qui n'est pas représentative d'une ombre qui se trouve également à l'intérieur.


Donc c'est avant tout soi que l'on doit aimer, plus que tout autre chose, et en TOTALITÉ.


L'Amour est Lumière, et cette Lumière est Conscience. Quand vous observez et que vous mettez à la Lumière de la Conscience une ombre terriblement sombre et que vous lui envoyez tout l'Amour possible, que vous la prenez dans vos bras chaleureux, alors vous donnez de la douceur à une part de vous traumatisée qui est dénuée de Lumière. Vous êtes le passeur, vous êtes le pont entre l'ancien et nouveau; vous transmutez, vous transcendez, vous grandissez.


Alors que lorsqu'à l'inverse vous vous jugez /dégoutez /culpabilisez ou que vous avez honte de ce que vous voyez en vous, que vous détestez ces parts de vous, vous leur envoyez la même fréquence dont elles sont faites... Vous les nourrissez et les invitez à rester.


Vous vous accrochez à elle.


Car chérir c'est aussi s'accrocher, chérir émane d'une volonté égoïque de perpétrer un sentiment agréable lié à quelque chose ou quelqu'un, alors que l'intention d'Amour émane toujours des sphères du Moi le plus élevé.


Regardez, quand vous pardonner à une personne qui vous a fait du mal, que vous lui offrez cet Amour en pardon, vous vous libèrez également, et vous la laissez partir. Alors que lorsque vous préférez la détester parce que c'est plus facile, vous gardez le lien de souffrance actif. Vous vous accrochez à la personne.


Il en va de même pour vos ombres.


C'est pourquoi il faut les aimer d'un Amour Pur et Divin, de cet Amour inconditionnel noble et vaillant qui est la force la plus puissante de l'univers...


Mais il ne faut pas les chérir, afin de les laisser partir.


🕊️🌟🕊️


𝘎𝘦𝘰𝘧𝘧𝘳𝘦𝘺 𝘉𝘦𝘢𝘶𝘷𝘪𝘭𝘭𝘢𝘪𝘯 ⓒ

Thérapeute Ascensionnel

Guérisseur de l'Âme

Alchimiste



"Je suis un pont entre le monde d'avant et celui d'après, entre l'ancien moi et le nouveau Moi".

1 vue0 commentaire

Comments


bottom of page