top of page
Post: Blog2_Post
Rechercher

DE LA PEUR À LA VIE 🌈🌟

Quand tu subis ta vie, c'est parce qu'un autre s'immisce en toi pour te commander.


L'individu qui subit sa vie, dans la résistance ou la passivité, qui n'écoute pas sa voix intérieure, qui ne se respecte pas, qui sans comprendre la préciosité de chaque instant Sacré de Vie se force à répéter sans entrain le même quotidien en traînant la patte; celui-là est comme le hamster en cage, piégé dans sa matrice intérieure. Il tourne en rond dans sa roue car il s'est fait une raison.


Cette vie est dirigée par un autre qui s'appelle la peur, l'ego, le moi conditionné. Cette vie de contrôle n'est que SURVIE.


Alors que l'Être Conscient qui avance vers l'inconnu d'un pas confiant et amoureux, le Cœur ouvert à la merveille, dans la posture du Divin incarné, dans la spontanéité, guidé par l'Amour et la Joie... Celui-là est le Maître Souverain de son existence. Il s'élève continuellement, au delà de toute volonté, car c'est la part du Divin en lui qui est au commande.


Mais comment est-ce possible me direz-vous qu'un tel Être ne connaisse pas la peur ?


Oh ce n'est pas qu'il ne connaît pas la peur, il l'a connaît très bien au contraire. Mais un jour, comme je l'ai fais moi-même, il a posé le genoux à terre et il a remit les rênes de sa Vie entre les mains de Dieu.


Ce soir là je ne l'oublierai jamais, ce fameux soir où en pleurant toutes les larmes de mon corps, j'ai crié :


"Toi là-haut qui me voit misérable, si tu existes alors prends moi ! Je veux retourner à la maison... Ce monde n'est pas pour moi, j'ai tout essayé mais rien ne fonctionne, je n'ai plus de force, je me suis tant battu, je n'ai plus rien, je ne suis plus rien...alors j'abandonne... J'abandonne ! prend-moi !

Et si ce que tu veux pour moi c'est que je sois sans le sous et que je vive dans la rue...alors qu'il en soit ainsi ! Je m'en remet à toi, tu es mon dernier rampart...je me dépose entre tes mains. Je serais ton serviteur, je servirai ta Volonté mais je t'en supplie prends moi, je n'ai plus la force. Et si je dois mourir, alors je partirai".


Ce soir là j'ai sombré si fort que je pensais être en train de mourir, mais ce que j'ignorais c'est que la part en moi qui mourrait, c'était justement celle qui n'était pas moi.


Contre toute attente, le lendemain le soleil s'est levé à nouveau pour moi, et un poids immense était parti. En revanche quelque chose de nouveau était là, une effervescence, un frétillement innocent... Je me sentais si léger, apaisé. Et je n'avais plus peur.


Dieu avait consumé toute ma peur.


Ma situation qui semblait si catastrophique la veille s'est réglée toute seule en quelques jours dès lors que je me suis reposé sur la Foi. J'ai demandé, et Dieu m'a écouté. J'ai compris plus tard que lorsque tu es un ambassadeur de Dieu, tu es toujours en sécurité, tu es toujours à la Maison, tu n'es jamais seul, et rien ni personne ne peut t'arrêter.


Car si Dieu est en toi et que Dieu est Tout, de quoi d'extérieur à toi pourrais-tu avoir besoin qui n'est pas déjà là ?


Ainsi s'effondre tout attachement, toute croyance et conditionnement. J'ai choisis à ce moment là de laisser le Divin me parcourir et tracer le chemin à travers moi, et depuis j'apprends à marcher sur l'eau.


Toi qui me lis, la destination tu la connais, elle est de l'autre côté de la peur. Rien dans cette vie ne te demandera plus de courage que de franchir ces steppes arrides, rien... Mais ce qu'il y a de l'autre côté...


...c'est ce Nouveau-Monde, cet Eden qui apparaît enfin à tes yeux et à ton cœur quand tu cesses de l'attendre et que tu commences enfin à l'incarner, à le manifester depuis ta Grâce Divine.


Une spiritualité qui ne sert pas Dieu est comme une théorie mise au placard. Si elle ne se repose pas sur la Foi mais sur une tentative de te convaincre toi-même, elle n'est pas réelle. Et comme au fond tu n'y crois pas, elle ne prend jamais forme et tu ne rentres jamais en action.


Vois-tu le problème c'est que bien souvent tu attends d'être guéri(e) pour commencer à incarner la part du Divin que tu as déjà réveillé.

 

Attendrais-tu encore d'être légitime ? Attends-tu qu'on te donne l'autorisation ? Te faudrait-il un certificat qui garanti ta nature Divine ?


Retiens bien cela chère Âme : Il n'y a que Dieu qui est plus fort que la peur, et Dieu est au fond de ton Cœur. Tant que tu ne lui ouvres pas la porte, aucune action ne sera porter par sa Grâce et tu continueras à porter la charge entière de ton existence sur les épaules.


Si tu manques de Foi, alors commence simplement par mettre un pas devant l'autre vers l'inconnu. Ose, perd pied, avance les yeux fermés vers la Lumière. Peut-être vas-tu tomber en effet... Il serait surprenant qu'il en soit autrement. Tu tomberas une fois, deux fois, trois fois... L'enfant doit tomber pour grandir. Mais tu te relèveras plus fort, riche de ton expérience, et non de ce que tu as appris dans les livres ou sur YouTube.


La part de toi qui avance, c'est le Nouveau-Né, et comme tout enfant qui arrive en ce nouveau monde, il te faudra apprendre à être ta nouvelle nature. Tu feras des erreurs, et puis tu apprendras. Et enfin tu commenceras à tracer ton chemin de Souveraineté.


Quand tu trouves la Vérité au fond de ton cœur et que tu l'incarnes en toute innocence et vulnérabilité, la vie se révèle être un jeu quotidien dans lequel les embûches deviennent des éléments de richesse et de diversité. Car la vraie Vie est une exploration permanente, une expérience Divine dont la seule quête est de toujours grandir.


Plus d'amour, plus grand, plus fort, toujours...


Derrière ton extrême vulnérabilité se trouve ta plus grande force, celle que tu n'as jamais contactée, celle que tu ignores être là, mais qui t'a toujours soutenue, guidée et accompagnée sans que tu le saches.


Et oui, ton chemin a été dur je le sais, mais il a été parfait pour que tu en arrives ici et maintenant à lire ces quelques lignes. Rien n'est le fruit du hasard, chaque expérience, chaque interaction... Tout a été vécu afin de te polir pour te permettre d'accomplir ce chemin initiatique, et que d'une graine d'Éveil, tu deviennes l'arbre de la Vie.


Pour guérir et parvenir jusqu'à la Renaissance, tu dois être engagé à révéler la Vérité de l'Être, je ne le dirai jamais assez. Sinon ton courage seul ne tiendra pas, et ta Foi pragmatique ne suffira pas, je te le dis. La part de Lumière en toi dois choisir de passer au-delà des voiles de l'illusion.


Sois engagé vers ta Lumière, fermement, qu'importe les difficultés et l'inconfort... Dans ta posture, garde la tête haute, les épaules en arrière et la poitrine ouverte, et sois prêt à TOUT PERDRE... y compris la vie.


Et quand tu perdras pied, quand tu croiras que la fin est proche, tu trouveras la clé du Nouveau-Monde, et celle d'un bonheur infini.


La fin de toute souffrance...


Et dans ce bonheur il aura toujours des obstacles, car c'est toujours l'inconnu qui se dresse devant nous, mais on ne peut polir une pierre sans la frictionner. Et ainsi à chaque fois, riche de ton expérience, tu grandiras et tu seras plus grand, plus fort et plus puissant(e). Et tu l'accepteras car ton plus grand désir dans la vie sera de grandir et d'être toujours plus proche de Dieu.


C'est cela le chemin d'évolution, ce n'est plus une vie mécanique de répétitions inconscientes et de soumission, c'est un chemin d'expansion Divine. Le chemin initiatique, c'est initier ce nouveau chemin de Grandeur.


Toutes les ressources ont toujours été en toi, Toi qui est Moi, là où nous ne faisons qu'UN.


Rappelle-toi toujours, chère Âme, que le Divin toujours veille. Il te poussera toujours dans la bonne direction si tu le laisse faire.


🕊️💛🕊️


𝙂𝙚𝙤𝙛𝙛𝙧𝙚𝙮 𝘽𝙚𝙖𝙪𝙫𝙞𝙡𝙡𝙖𝙞𝙣 ⓒ

Guérisseur de l'Âme

Enseignant Spirituel

Alchimiste ☿


"𝘑𝘦 𝘴𝘶𝘪𝘴 𝘶𝘯 𝘱𝘰𝘯𝘵 𝘦𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘭𝘦 𝘮𝘰𝘯𝘥𝘦 𝘥'𝘢𝘷𝘢𝘯𝘵 𝘦𝘵 𝘤𝘦𝘭𝘶𝘪 𝘥'𝘢𝘱𝘳𝘦̀𝘴, 𝘦𝘯𝘵𝘳𝘦 𝘭'𝘢𝘯𝘤𝘪𝘦𝘯 𝘮𝘰𝘪 𝘦𝘵 𝘭𝘦 𝘯𝘰𝘶𝘷𝘦𝘢𝘶 𝘔𝘰𝘪".

2 vues0 commentaire

Comments


bottom of page